Ronan Le Gall, Vice Président d'Adsav (Parti du Peuple Breton), et candidat pour le canton de Briec en mars 2008

Ronan Le Gall, Adsav! Parti du Peuple Breton en Cornouaille

samedi 25 février 2012

Le Télégramme de Brest est islamophobe! (audio)

Le Télégramme nous rapportait il y a quelques jours qu’une femme s’était faite expulsée du tribunal de Lorient pour avoir enfreint la loi sur la dissimulation du visage. Cette demoiselle portait un vêtement traditionnel français particulièrement aguichant, il faut bien le dire, appelé niqab.

Cette libellule s’est donc faite refoulée du tribunal par un agent de sécurité. Comme c’est à la mode, cette sympathique française a filmée la scène, mettant bien en avant le visage de l’agent de sécurité qui, au passage, n’est ni plus ni moins qu’un de ses congénères. Et voilà notre pauvre homme accusé d’islamophobie. Ce mal qui gangrène la société moderne où si vous êtes hétéro, catholique, païen et revendiquez vertement la fierté de vos ancêtres, vous ne pouvez qu’être un horrible facho. Et vous mériteriez même la déportation pour ne pas vouloir vous soumettre au nouvel ordre mondial.

Et nos amis du Télégramme la dedans ? ils se retrouvent désormais accusés de complaisance et d’islamophobie par les jeunes gens, fort sympathiques au demeurant, regroupés dans feu l’association Forsane Alizza, organisation soit disant dissoute par Claude Guéant. Mais pourquoi dissoudre une association musulmane qui ne veut que répandre la religion de paix et d’amour comme le veut la propagande d’Etat ? Ce n’est quand même pas parce que leur leader s’est retrouvé au tribunal après avoir marqué un magnifique coup franc, digne du grand Bilal Ribéry, mais en se trompant entre un ballon et le code pénal français sur une place publique de Limoges ? Dans le pays des droits de l’homme, on n’ose y croire…

Voilà donc nos bobos du Télégramme dans de beaux draps. Soucieux de défendre leur sœur, nos barbus ont téléphoné à la rédaction lorientaise. Vous pouvez découvrir ci-dessous la communication entre un amateur de l’excellent groupe de rock zz top version moderne façon Kaboul sur Seine et un pseudo journaliste de cet infâme quotidien français.



Ça vaut son pesant de cacahuètes, non ? Après avoir servie la soupe pendant des années à la propagande d’Etat, vanté les mérites du multiculturalisme (dont Julien Dray vient de nous avouer qu’il savait pertinemment que ça ne marchait pas), ce "journal" s’émerveillait récemment du juteux marché halal et du beurre que se font allègrement certains industriels présents sur le territoire breton, oubliant (volontairement ??) de parler du risque sanitaire qui en découle (bactérie mortelle E.colie), voilà un joli retour de bâtons dans les gencives de ce quotidien anti-breton.

Anti-breton ? Meuh non me direz-vous, leur publicité affiche un joli photo montage d’un néo-français arborant fièrement un Gwenn ha du. Et je vous répondrais par l’affirmative. Ces gens ont refusé de faire paraitre l’avis de décès de Yann Fouéré, refusent de parler aux responsables d’Adsav ! Le Parti du Peuple Breton dans les manifestations, ils ont fait pression, comme d’autres militants propagandistes, sur certaines agences de presse pour ne pas diffuser nos communiqués. Cette même rédaction lorientaise mentait délibérément lorsqu’un journaliste originaire du Berry relatait qu’au congrès d’Adsav ! on chantait des chants paramilitaires pour désigner le Bro Gozh, notre hymne national ! Nous avions demandé une rectification à l’époque, rectification qui ne sera jamais passée. Vive la liberté d’expression ! vive la censure !

Pour tout vous dire, aujourd’hui, nous buvons du petit lait. Nous n’avons aucune complaisance pour ces collabos du système, ils n’ont que ce qu’ils méritent. Forsane Alizza ayant appelé ses militants à assaillir d’appels et de mails la rédaction du Télégramme, les voilà pris à leur propre piège. S’ils lisent ces quelques lignes, les employés du Télégramme seront peut-être choqués. Mais qu’ils ne feignent pas d’être surpris. La vérité est toujours dure lorsqu'elle vous arrive de plein fouet. On a que ce que l’on mérite…

mardi 21 février 2012

discours sur le halal en Bretagne, congrès d'Adsav! ppb 2011

intervention de Ronan Le Gall, porte parole d'Adsav! Le Parti du Peuple Breton sur la prolifération du halal en Bretagne à l'occasion du congrès 2011

Résidences secondaires: ça suffit!

Les militants d’Adsav! Le Parti du Peuple Breton se sont rendus dans le golfe du Morbihan pour dénoncer le problème des logements et plus particulièrement de la prolifération des résidences secondaires qui empêchent les bretons de se loger chez eux. Tracts à la main, ils ont arpenté les rues désertes de véritables villes fantômes.

Aujourd’hui, jeunes et moins jeunes ne trouvent plus à se loger chez eux, et certaines personnes se plaignent de plus en plus du comportement des touristes ou propriétaires de résidences secondaires, considérant les autochtones comme des ploucs arriérés, de vulgaires pécores, agissant purement et simplement comme des colons débarquants dans une réserve.

Aujourd’hui, le peuple breton doit se réapproprier ses droits, sa liberté, les nôtres avant les autres!

Breton, Maitre chez toi!



Tract téléchargeable sur le blog d'Adsav! Le Parti du Peuple Breton

Le granit chinois? Pas chez moi!

Le 18 février, une douzaine de militants d’Adsav! Le Parti du Peuple Breton s’est rendue à Séné dans le Morbihan afin de dénoncer les choix du maire.

En effet, Luc Foucault, en bon socialiste qu’il est, privilégie les autres avant les nôtres. Avant d’inaugurer la semaine du Mali dans sa commune, il a choisi du granit chinois pour ses travaux de voirie au détriment du granit breton dont la filière est pourtant en pleine crise. Ce choix irresponsable n’est pas sans rappeler les choix d’autres maires, socialistes également. Mais le culot ne faisant pas mourir, nos « socialos » réussissent toujours à faire croire qu’ils défendent l’emploi local, les ouvriers alors qu’ils s’en moquent comme de leurs premières couches. Hollande déclarait en début de semaine être libéral…

Ces gens, autoproclamés défenseurs du peuple, ne sont ni plus ni moins que des imposteurs: en fait, ils exècrent le peuple! et encore plus la Bretagne. Ne sont-ils pas tous opposés à la réunification bretonne?

Pour eux, nous ne serons toujours que des ploucs, des bouseux.

Il est temps que les bretons réagissent face à ces usurpateurs qui, en fidèles héritiers de 1789, ne souhaitent qu’une chose: nous faire crever!

Avec Adsav! Le Parti du Peuple Breton, construisons la Bretagne riche et prospère de demain!






Tract téléchargeable sur le blog d'Adsav! Le Parti du Peuple Breton

samedi 16 avril 2011

Ni à Brest, ni à Lampedusa!

Des militants viennent d'apposer des bâches avec le slogan "ni à Brest, ni à Lampedusa!"

les "démocraties" se réjouissent aujourd'hui des diverses révolutions survenues au Maghreb, mais ces mêmes "démocrates" ne semblent pas un instant penser aux conséquences catastrophiques que vont avoir à court terme ces mouvements populaires pour nos peuples européens.

Aujourd'hui, plus personne ne peut ignorer ou se voiler la face quant aux vagues d'immigration massives qui déferlent aujourd'hui en Italie, et plus particulièrement sur l'île de Lampedusa.

Ce nouvel eldorado européen vit aujourd'hui sous des vagues discontinues d'afflux de bateaux chargés à ras-bord de clandestins, qui viennent profiter du guichet de subventions, comme le défini si bien Antoine Sfer.

Ces débarquements ne sont rendus possibles que par l'inactivité criminelle des services frontaliers européens et l'imbroglio des lois sur le rapatriement des clandestins.

N'oublions pas la volonté de l'État français de créer une antenne du centre de traitement de dossiers des "réfugiés" en Bretagne occidentale pour désengorger le centre saturé de Rennes, et alors que l'Europe s'attend à une déferlante d'un million cinq de clandestins, nous pouvons, au minimum, estimer l'arrivée de 31000 clandestins dans le penn ar bed d'ici la fin de l'année. Soit la moitié de la population de la ville de Kemper!!

Au minimum 31000 personnes qu'il faudra loger, nourrir et assister tout les jours au nom de l'entraide internationale, alors que dans le même temps le RMI, le RSA, et le seuil de pauvreté ont explosé en Bretagne.

Adsav! ppb condamne fermement la volonté de l'État français de vouloir à terme remplacer la population bretonne par des populations allogènes et de virer les bretons hors de chez eux. Aujourd'hui, nous demandons à ce qu'il reste du pseudo emsav de prendre position sur leur volonté de défendre les intérêts du peuple breton et leur vision de l'accueil de ces populations qui vont venir profiter du système auquel les bretons sont aujourd'hui exclus!

Bevet Breizh, Bevet Europa!


Kadarn Jeunesse indépendantiste Bretonne... par Ads-Tv

vendredi 18 février 2011

France Nature Environnement (FNE) contre Politiques agricoles françaises

Communiqué de presse du 17 février 2011



France Nature Environnement (FNE) contre Politiques agricoles françaises

Adsav! le parti du Peuple Breton, salue le courage de l'association France Nature Environnement (FNE) dans sa campagne d'affichage choc contre les OGM, les pesticides et les algues vertes, provoquant une levée de boucliers du monde agricole, agro-alimentaire et même touristique breton.

Pourtant, à travers cette campagne, FNE ne fait que relever les incohérences et dérives des politiques agricoles délirantes depuis 40 ans.

Ce n'est pas la Bretagne, les Bretons ou les agriculteurs qui sont attaqués sur les affiches controversées. Et rien n'y remet en cause les efforts fournis par chacun pour réduire les effets néfastes de cette pollution.

Le slogan "Arrêtez vos salades" dénonce la prolifération des algues vertes, conséquence de l'agriculture intensive et des abus d'engrais. Plus précisément, avec cette campagne, c'est contre les politiques agricoles successives et directement contre l'argent-à-tout-prix que FNE se positionne, peut-être sans le vouloir.

Adsav! le parti du Peuple Breton, constate que les écolos et anti-capitalistes de la gauche bretonne perdent tout sens de l'écologie et de l'économie sociale et solidaire quand la politique de ses pontes est mise en cause.

Adsav! Le parti du Peuple Breton, dénonce les choix ravageurs de politique agricole de la France depuis 40 ans, au nom de l'argent-roi.

Adsav! Le parti du Peuple Breton, invite tous les Bretons et les Bretonnes à repenser leurs choix de consommation et à opter pour le fruit d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement.

Adsav! le parti du Peuple Breton, salue l'action d'une association contre les lobbys financiers et corporations politiques responsables de cette situation.

Une Bretagne sans algues vertes et sans pollutions désastreuses, c'est possible.
Nous, citoyens bretons, prenons-en conscience : changeons nos modes de vie et de consommation.

Contact presse : Marie Duvell
Tel : 0033 (0) 970446004
marie.duvell@adsav.org

mardi 8 février 2011

Pour France 3, les Bretons sont des sauvages!

le mythe de la France qui est venue en Bretagne apporté la civilisation est toujours d'actualité! Ce personnage inculte qu'est Claude Hagège se permet d'insulter le peuple breton en direct dans l'émission ce soir ou jamais, sur une chaîne télé de l'État français. Et Michel Godet de dire "on est bien d'accord"!
auraient-ils tenu les mêmes propos sur la colonisation française en Algérie ou en Afrique noire?
L'équipe juridique d'Adsav! Le parti du peuple breton étudie actuellement la possibilité d'un recours pour discriminations.

Ar Stal

Exclisivité Adsav! ppb: Le Kroaz Du, drapeau historique de la Bretagne

L’Adsav Breizh Tour sème ses premières graines : section Kadarn Brest

L‘Adsav Breizh Tour 2011, dont l’objectif est d’aller à la rencontre des Bretons et des Bretonnes en Bretagne et ailleurs, a posé ses valises les 5 et 6 février à Brest. Au fil de la rencontre avec les sympathisants et adhérents, une section Kadarn s’est naturellement constituée. Autonome de fonctionnement, elle s’ajoutera aux forces vives de la kevrenn en cas de nécessité. Constituée de jeunes de moins de 25 ans, étudiants où salariés, elle a vocation à réagir sur les points d’actualité de l’agglomération et alentours. Cette section Kadarn répond à une véritable demande d’actions dans ce secteur.

Dès ce week-end, les activités de promotion Adsav! ppb ont commencé avec le marquage de la zone commerciale par de nombreux supports du mouvement ! Nul consommateur brestois n’ignora maintenant que la “Viande Hallal = souffrance animale”, et qu’Adsav! ppb défend la cause animale devant la barbarie rituelle religieuse.

Second temps fort du weekend, la pose d’une banderole “Islamic Zone / Adsav.org” à l’entrée de Pontanézen, une zone de non droit de la ville. Il en fut de même devant la mosquée qui protégeait Abdelkader Yahia Chérif. Cet imam, rappelons-le, est l’ex-imam non officiel du lieu expulsé en 2004 en raison de la violence de ses prêches, mais qui, revenu clandestinement, a été arrêté la semaine dernière.

Gageons que les Brestois n’ont pas fini d’entendre parler d’Adsav! ppb, faisant ainsi des émules dans les combats pour une Bretagne Libre et Indépendante de toute forme de perversion de son identité.

Apportons dors-et-déjà tout notre soutien et connaissances à ces jeunes qui s’engagent un peu plus au service du mouvement Breton !
Longue vie à Kadarn Brest !

NB : L’Adsav Breizh Tour visitera très prochainement les sympathisants et adhérents du Vannetais. Lorient, nous arrivons !

jeudi 3 février 2011

11ème congrès d'Adsav! Le parti du peuple breton





Renseignements et réservation pour le repas du soir: contact@adsav.org

mardi 1 février 2011

Adsav! ppb Breizh tour 2011

Adieu 2010, bienvenue 2011!

L'équipe dirigeante d'Adsav! ppb est heureuse de vous présenter ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

A l'heure de profondes modifications sociétales, et à la veille d'une crise économique mondiale majeure dont nous voyons déjà les prémices, Adsav a choisi de s'adapter aux nouveaux enjeux pour une Bretagne Libre et Indépendante dans une Europe qui change.

Nous n'en développerons pas ici les détails mais déjà, nous vous annonçons la création du "Adsav! Breizh Tour 2011″, opération dont l'objectif est d'aller à la rencontre des Bretons et des Bretonnes afin de définir le contour de leurs attentes.

Par ces rencontres et échanges "à la maison", nous souhaitons vous apporter toutes les informations sur notre mouvement, mais aussi aller au devant de vos préoccupations. Ces journées d'échange ou de formation, permettront à tous d'avoir une vision plus juste des objectifs d'Adsav!

A la rencontre des adhérents et sympathisants, une équipe d'Adsav sera à Brest le 5 février 2011

Au plaisir de vous voir, très vite, dans votre ville… à la rencontre de tous les Bretons et les Bretonnes.

pour toutes informations: contact@adsav.org

vendredi 17 décembre 2010

Citation

Pour liquider un peuple, on commence par lui enlever la mémoire. On détruit ses livres, sa culture, son histoire. Puis quelqu'un d'autre lui écrit d'autres livres, lui donne une autre culture, lui invente une autre histoire. Ensuite, le peuple commence lentement à oublier ce qu'il est, et ce qu'il était . Et le monde autour de lui l'oublie encore plus vite

Milan HÜBL , historien tchèque

Cette citation s'applique à merveille, hélas, pour le peuple breton...

mercredi 17 novembre 2010

Citation de Cicéron

‎"Le budget devrait être équilibré, les finances publiques devraient être comblées,la dette publique devrait être réduite, l'arrogance de l'administration devrait être abolie et contrôlée et l'aide aux pays étrangers devrait être diminuée de peur que Rome ne tombe en faillite. Les gens doivent encore apprendre à travailler au lieu de vivre sur l'aide publique" Cicéron, en l'an 55 avant notre ère.

Moralité: la crise dure depuis 2065 ans

lundi 8 novembre 2010

Marine, la Bretagne, tu l’aimes ou tu la quittes ?

Le 21 janvier 2007, au cours de l’émission Riposte “Allons enfants de la Patrie” sur la question de l’intégration, Marine Le Pen déclare son engagement contre la Bretagne et sa culture. Elle affirme ainsi qu’il est dangereux pour la république française de revenir au bilinguisme en Bretagne, plaçant du même coup les Bretons et la langue bretonne sur un pied d’égalité avec les communautés immigrées présentes au sein de l’hexagone.

En 2010, quelle est la position de Marine Le Pen sur le bilinguisme en Bretagne ?

Marine le Pen sera à Noyal-Chatillon sur Seiche le 11 novembre prochain. La date choisie n’est pas anodine et enfonce le clou de la volonté colonialiste du parti français. Adsav ! Le parti du peuple breton considère que la venue de Marine Le Pen un 11 novembre en Bretagne constitue une véritable et double provocation au regard de ce qui a forcé les Bretons à basculer, contre leur gré, vers le concept d’identité française, et un outrage aux 240000 Bretons sacrifiés sur l’autel de la “nation française”.

Marine le Pen, qui se positionne contre la signalétique en breton sur le territoire breton, est-elle masochiste ou provocatrice pour choisir de commémorer cette date en Bretagne ?

Marine le Pen, qui se positionne pour la préférence nationale, nie-t-elle le droit des Bretons de parents Bretons, nés sur le territoire breton à préférer sauver ce qu’ils sont et leur culture plutôt que de basculer vers le résultat de l’universalisme français ?

Marine le Pen devra s’expliquer à Noyal-Chatillon sur Seiche le 11 novembre prochain.

Alors, Marine, la Bretagne, tu l’aimes ou tu la quittes ?

Ni assimilés, ni intégrés, Bretons nous sommes !

Le kuzul meur d’Adsav! Le parti du peuple breton

Marine, ma ne blij ket dit hor bro, skamp kuit !

Marine, ma ne blij ket dit hor bro, skamp kuit !

D’ar 21 a viz genver 2007 e kerz abadenn Riposte “Allons enfants de la Patrie” e kadarnas Marine Le Pen he stourm a-enep da Vreizh ha d’ar sevenadur breizhek. Lavarout a reas, o keñveriañ Breizh hag ar Vrezhoned ouzh an enbroidi eus tu all ar mor Kreizdouar, e vefe arvarus evit ar republik c’hall distreiñ d’an divyezhegezh e Breizh.

E 2010, petra eo soñj Marine le Pen diwar-benn an divyezhegezh e Breizh ?

E Noal-Kastellan e vo Marine le Pen d’an 11 a viz Du. N’eo ket bet dibabet an deiziad-se dre zegouezh a dra sur. E drevadennouriezh a vez kadarnaet amañ gant he strollad. Evidomp eo ur gwir atahin lidañ mod-se ar Brezel Bed Kentañ a goustas d’ar Vrezhoned 300 000 den marv, aberzhet war aoter ar « vroad » c’hall, ha gallekadur ar vro a gendalc’h hiziv an deiz gant meizad an « hevelepted vroadel » c’hall a ya a-enep d’hor breizhadelezh.

Daoust hag-eñ eo Marine le Pen, a gadarn hec’h emzalc’hioù a-enep d’ar panelloù divyezhek e Breizh, un defi pe mazo evit dibab lidañ an deiziad-se e Breizh a zo bet divyezhek a-viskoazh ? Daoust-hag-eñ e vez nac’het gant marine Le Pen, a c’houlenn groñs an diuz broadel koulskoude, gwir ar Vrezhoned da saveteiñ o breizhadelezh hag o sevenadur kentoc’h eget disoc’h an hollvedouriezh c’hall ?

Ret e vo da vMarine le Pen en em zisplegañ e Noal-Kastellan d’an 11 a viz Du a zeu.

Marine, ma ne blij ket dit hor bro, skamp kuit !

Na heñvelaet, nag enteuzet, Brezhoned omp !

lundi 11 octobre 2010

Vivre et travailler au pays!

La saison estivale terminée, des communes bretonnes referment leurs portes. En effet, qui ne s'est jamais étonné de la désertification de zones pourtant fortement urbanisées? Dans certains endroits, les résidences secondaires représentent jusqu'à 78% du bâti* ce qui fait de ces communes de vraies villes fantômes!

Adsav! le parti du peuple breton, entend dénoncer le problème des résidences secondaires et propose des solutions, simples et efficaces, pour redonner vie à notre bord de mer.

En premier lieu, des avantages pour les bretons :

Abrogation de la tutelle régionale et départementale d’attribution de logements sociaux, pour passer directement sous l’autorité communale. Cette dernière définira les critères d’attribution. Ainsi, les communes favoriseront un thème politique essentiel défendu depuis le début par Adsav! le parti du peuple breton :

PRIORITE AUX LOCAUX !

Dans un deuxième temps, pour défendre la vitalité des communes côtières, nous préconisons une augmentation des taxes aux acquéreurs ainsi qu’aux vendeurs de résidences secondaires. Selon l’INSEE, les propriétaires de résidences secondaires disposent de revenus supérieurs à la moyenne des accédants à la propriété et leur âge moyen est de 50 ans. D’où un besoin de maintenir une population active qui favorisera le dynamisme de nos communes (Emplois, commerces, écoles…)

L’avantage de cette taxe sur ce type de transaction sera de mettre fin à l'inflation immobilière et donc d'enrayer l'exode de la population locale vers les métropoles, le tout en favorisant un développement local durable garantissant l'emploi, le tissu social et la question environnementale par la préservation de nos côtes.

mardi 28 septembre 2010

Une statue de Nominoë érigée à Dol-de-Bretagne

Une statue de Nominoë a été érigée dans l’un des premiers évêchés de Bretagne, en présence du maire de la charmante petite ville de Dol-de-Bretagne M. Rapinel, de M. Patrick Amiot connu à Dol pour avoir écrit de nombreux ouvrages sur cette ville et son histoire, de M. Claude Bouillon le créateur de la statue. C’est également lui qui a sculpté le Saint Samson, un des sept saints fondateurs de la Bretagne qui se trouve dans la Cathédrale, ainsi que la magnifique croix celtique de la fontaine de Carfantin.

Le maire, dans son allocution, a rappelé l’histoire de Nominoë premier Roi de Bretagne et édificateur de la Nation bretonne, l’action de ce dernier pour étendre l’influence de la ville de Dol, et bien sûr son sacre en 848. Il a ajouté que ce n’était que justice que Nominoë ait sa statue devant la Cathédrale, ainsi réparation est faite ! Puis il fit apparaître Nominoë drapé dans notre drapeau national, le gwenn ha du.

Après Bains-sur-Oust, la Bretagne se voit honorée d’une seconde statue de Nominoë, père de la Patrie bretonne : « Tad ar Vro ». Elles sont là, bien sûr, pour nous rappeler ou apprendre aux jeunes générations notre histoire occultée la plupart du temps ou tout simplement niée par l’État français et son système d’Éducation coloniale. Ces statues symbolisent également la lutte pour la reconnaissance d’une Nation bretonne indépendante. Le simple fait qu’elles existent est en soi l’affirmation de notre Nation. Gardons la foi car ce genre d’initiative est l’expression significative d’une prise de conscience. À nous maintenant, nationalistes bretons de faire en sorte, par nos actions militantes, que vivent ces symboles pour qu’ils prennent tout leur sens.

Keit ha ma vo Brezhoned en o sav, Breizh a vevo.

(source: war raok)

mardi 22 juin 2010

Les bretons ont-ils leur place en equipe de « France »?

la coupe du monde de football qui se déroule actuellement nous prouve que le discours que nous tenons depuis 10 ans est réel et fondé, contrairement aux critiques et insultes que nous recevons régulièrement..

En effet, nous apprenons que Yoann Gourcuff, sélectionné en équipe de France, comme son compatriote Jérémy Toulalan, subit des vexations de la part de certains de ses « coéquipiers » français type.


De sources journalistiques, il semblerait que les codes culturels du français standard, mis en avant officiellement par le système, semblent incompréhensibles par nos joueurs bretons.

Nous revenons en arrière, à l’époque où la barrière de la langue bretonne était un mur pour les jeunes bretons devant un phénomène où le néo-français idyllique n’est qu’une incompréhension totale pour le breton encore conscient de ses racines comme l’est Yoann Gourcuff.

Adsav! p.p.b constate amèrement que ses propos tenus depuis sa création sont la réalité et non issus de fantasmes. Aujourd’hui sera hélas la banalité de demain. Est-ce ce choix que nous voulons? Est-ce ce choix de vie que veulent les bretons? Nous, Adsav! p.p.b disons non! Il y a d’autres choix de vie. Nous ne voulons qu’une société où l’harmonie sociale est indissociable de l’harmonie ethnique, garante du vivre ensemble nous évitant ces conflits stériles. Une société pluri-ethnique est vouée à l’implosion comme le démontre tout les jours cette équipe de France et les rues de Paris.

Ronan LE GALL

lundi 14 juin 2010

commemoration de la bataille de ballon

845
Les troupes bretonnes mettent en déroute l'armée de Charles le chauve.
La Bretagne est alors un État indépendant et unifié.
Face à l'imposture de l'histoire, donnons nous rendez-vous le 20 juin à 11H30
n'oubliez pas votre pique nique!

samedi 12 juin 2010

Adsav! p.p.b soutient l'association Breizh halal

autocollant adsav halal souffrance animaleLe 20 juin, l’association rennaise “Breizh halal” tiendra un colloque sur le thème de l’authenticité du “label” halal de certains produits commercialisés.

Adsav! P.P.B soutient totalement cette initiative. Si les musulmans sont en droit de douter de l’authenticité du 100% halal sur les produits qui leur sont destinés, les consommateurs non adeptes de ce rite alimentaire sont également en droit de savoir si les aliments qui arrivent dans leurs assiettes sont halal ou non.

En effet, nous pouvons nous poser la question en sachant que 62% de la viande à l’étal est abattue selon le rite halal mais n’est pas indiquée comme telle.

Nous rejoignons les interrogations des musulmans quand on lit les propos d’un directeur d’abattoir quimpérois qui déclare que le halal arrange tout le monde et représente aujourd’hui 85% de sa production.

Dans le seul but d’optimiser leurs lignes, la grande distribution semble tromper tout le monde : les musulmans en abattant les animaux dans les mêmes machines que celles qui abattent les porcs et le consommateur lambda en lui imposant une pratique religieuse étrangère aux valeurs bretonnes et européennes.

Adsav! P.P.B réclame une traçabilité complète des produits alimentaires afin de savoir si nous mangeons des aliments halal à notre insu.

N.B: le halal est une méthode d’abattage rituelle consistant à égorger l’animal vivant, non étourdi, et à le laisser se vider de son sang. Rappelons que le Code rural interdit le non étourdissement mais accorde une dérogation pour les rites israélites et musulmans, contrairement à la Suisse par exemple.

Pendant ce temps là, des Bretons ont été condamnés pour avoir porté symboliquement un bélier sur leur dos lors de jeux traditionnels !